Posté par Gaspiu,
Entre vieux conflit d'intérêt enfin sanctionné et changements structurels soudains, Astralis tremble.
ESL et son système d'équipes partenaires ont sanctionné Astralis. Le rapport d'enquête, menée par Sportradar, est disponible en version originale sur le site d'ESL dont voici une traduction :

En janvier 2023, le Comité d'Enquêtes du Louvre Agreement a été informé d'une série d'allégations concernant une éventuelle violation des règles et règlements de son partenariat. Conformément à son code de conduite, une enquête indépendante a été demandée, approuvée par le Conseil Exécutif de l'ESL Pro League.

Cette enquête est maintenant terminée. Elle a révélé qu'Astralis a demandé et reçu des services d'un futur employé entre avril et juillet 2021, créant un conflit d'intérêts étant donné que la personne concernée occupait une position d'autorité au sein d'une équipe concurrente. Ni Astralis ni son futur employé n'avaient révélé cette relation aux autorités de la ligue ni même à l'équipe impactée. Cela constitue une violation du règlement du Louvre Agreement. D'autres plaintes ont été examinées dans le cadre de cette procédure, n'amenant cependant à aucune autre identification d'infraction.

En conséquence, le Conseil Exécutif a décidé d'infliger une amende d'un montant de 100 k$ pour avoir maintenu et ne pas avoir signalé un conflit d'intérêts. Ce montant comprend les frais de justice et de procédure. L'enquête indépendante a par ailleurs révélé qu'aucun match ou résultat compétitif n'avait été affecté, ce que le Conseil Exécutif souhaite consigner.


Anders Horsholt, en tant que Directeur Général d'Astralis, ajoute :

"Dès qu'Astralis a été approché par le Comité d'Enquêtes au sujet de ces allégations, nous avons travaillé en étroite collaboration avec eux, le Conseil Exécutif et les enquêteurs, pour soutenir leur processus. Nous sommes à la fois surpris et déçus par la conclusion de l'enquête mais nous pensons que toutes les parties ont beaucoup appris au cours dudit processus, dont nous acceptons le verdict.

Au sein d'Astralis, nous croyons fermement au maintien de normes élevées de professionnalisme, d'intégrité et de fair-play et sommes à ce titre fiers du fait que le Louvre Agreement soit à la pointe d'une bonne direction et discipline réglementaire, en vertu de laquelle une plainte déposée par un membre soit prise au sérieux et puisse faire l'objet d'une enquête approfondie. Nous souhaitons également reconnaitre le travail diligent effectué par toutes les parties impliquées dans cette affaire. Le Louvre Agreement étant un document en constante évolution, nous prévoyons de collaborer avec ses Membres dans un futur proche afin de déterminer si et comment nous pouvons faire évoluer ce processus et le maintenir au niveau des meilleurs pratiques.
"

Alex Inglot, en tant que Commissaire de l'ESL Pro League, commente :

"Heureusement, la nécessité d'enquêter sur un Membre est rare, mais nous agirons toujours sur des informations critiques et enquêterons sur leur pertinence. Nous avons veillé à ce que toutes les étapes de ce processus, définies dans le Louvre Agreement, aient été respectées, faisant appel à des experts indépendants de premier plan dans leurs domaines."

"Nonobstant les conclusions, je tiens à saluer la façon constructive avec laquelle Astralis s'est comportée tout au long de l'enquête et de l'issue de celle-ci." "Les fans, partenaires et participants de l'ESL Pro League attendent de nous que nos Membres respectent les normes d'intégrité les plus strictes aussi bien sur le serveur d'en dehors. Nous sommes fiers d'avoir reçu le soutien d'un grand nombre de personnes et d'organisations au cours de cette enquête et d'avoir adoptée une position qui rassure les parties concernées."



Tout cela fait suite à un soudain et fort remaniement chez Astralis dont nous avions parlé dans cet article. Ce rapport d'enquête semble d'ailleurs se rapprocher et coïncider avec l'article qu'avait sorti Richard Lewis plus tôt dans l'année et révélant que Nicolai "⁠HUNDEN⁠" Petersen aurait signé un accord avec Astralis tout en étant sous contrat avec Heroic en tant que coach. Cependant, ce dernier se défend sur Twitter dans un communiqué dans lequel il précise que :


  • Cette enquête est la seconde à ce sujet et la seconde dans laquelle il n'est finalement pas inculpé.
  • Il avait été banni à la conclusion de la première enquête mais ledit bannissement avait été levé et annulé avec effet rétroactif.
  • Cette fois-ci, l'enquête le place dans la catégorie des "comportements non sanctionnables".
  • Il a coopéré avec ESL et l'organisation indépendante chargée de l'enquête fournissant tous les documents demandés et prenant part à des entretiens.
  • Il insiste sur le fait que son départ d'Astralis n'est pas lié à la conclusion de la seconde enquête.




Du côté de l'ancien Directeur Sportif d'Astralis, Kasper Hvidt, nous n'avons pas trouvé de commentaires de sa part sur le sujet.

La structure danoise vient d'ailleurs d'annoncer son nouveau Directeur Sportif, malgré le fait que son arrivée était initialement prévue au premier octobre 2021. Kasper Straube arrive donc en provenance d'Heroic où il occupait dernièrement le poste de Directeur de la Performance.



Cette décision d'ESL, accompagnée d'une forte amende, signe donc théoriquement la fin de la triple histoire Astralis - HUNDEN - Heroic qui continuera cependant à faire couler de l'encre.


  • Gaspiu
    Gaspiu

    Gaspiu

    Louis FELDMAR
    Staff
    • Contact:
    • Localisation:
      Paris, France

Commentaires