Publicité

BLAST Premier Global Final : Na'Vi surprend Astralis et Vitality !

Posté par OrmeLicence,
L'actu de CS:GO ne s'arrête jamais ... L’année 2021 va enfin pouvoir commencer pour le gratin mondial avec les finales globales BLAST Premier qui se déroulent du 19 au 24 janvier.
Publicité

Après une année 2020 tronquée par le coronavirus et des affrontements principalement entre régions, 2021 commence avec un tournoi mondial, les BLAST Premier Global Final. Huit formations vont s'affronter du 19 au 24 janvier avec 1 000 000 $ en jeu.

Bien qu’il soit toujours en online, nous allons pouvoir revoir Liquid et FURIA se confronter à Astralis et Vitality. Mais avec toutes ces équipes, quelles sont les forces en présence ?

Liste des participants :

dk Astralis :Xyp9x, dupreeh, device, gla1ve, Magisk, Bubzkji (#1)
fr Vitality : shox, RpK, apEX, ZywOo, misutaaa, Nivera (#2)
ru Natus Vincere : flamie, s1mple, electronic, Boombl4, Perfecto, B1T (#3)
br Furia : art, yuurih, VINI, KSCERATO, honda (#6)
eu G2 : Niko, kennyS, hunter, nexa, AMANEK (#8)
us Liquid : FalleN, Stewie2K, EliGE, NAF, Grim (#9)
eu Complexity : jks, RUSH, blameF, k0nfig, JUGi (#12)
us Evil Geniuses : stanislaw, tarik, Brehze, Ethan, CeRq (#18)

Vitality vs Astralis pour un remake de 2020 ?



Les deux grands favoris de ce premier tournoi sont les deux équipes dominantes de la fin d’année 2020 : Vitality et Astralis. D’un côté nous retrouvons les Danois considérés comme la plus grande formation de l’histoire, qui ont certes connu un début de saison 2020 compliqué avec des cas de burnout. Mais une fois la composition historique à nouveau au complet, ils ont retrouvé leur rang et se sont montrés au rendez-vous à chacune de leurs sorties. Finalement, ils ont bouclé l’année 2020 avec 4 trophées majeurs et surtout une place de numéro un mondial ravi aux Français suite au dernier tournoi de l’année.

De l’autre côté nous avons Vitality qui a réalisé une année 2020 exceptionnelle. Malgré un début d’année compliqué avec le départ de Alex "ALEX" McMeekin, l’équipe a su se relancer avec le nouveau lead de Dan "apEX" Madesclaire, l’intégration de Kevin "misutaaa" Rabier et surtout la mise en place d’un système à 6 joueurs. Deux titres majeurs, de nombreuses finales, l’année dernière la structure française a frappée fort mais pour autant il reste une petite déception. Celle d’avoir perdu la première place au ranking HLTV sur la fin d’année... Vitality peut-il remonter en haut du podium ?

Natus Vincere en embuscade



Derrière les deux favoris nous retrouvons la formation russe, Natus Vincere. Emmenée par un Alexandr "S1mple" Kostyliev qui voudra montrer qu’il est le meilleur joueur au monde, cette équipe fera office d’outsider derrière les deux rosters précédemment citées. Après une année 2020 globalement réussie et avec notamment une victoire aux IEM Katowice, Kirill "boombl4" Mikhailov et ses coéquipiers devront montrer qu’ils ont passé un cap, notamment en terme de régularité. Ce premier événement majeur sera donc un vrai test car les meilleures lineups au monde sont présentes.

Attention à G2 et Liquid, l'inconnue EG



Une des attractions de ces finales globales des BLAST Premier sera la première sortie de Gabriel "FalleN" Toledo avec Liquid. Le transfuge de MIBR arrive dans sa nouvelle équipe avec l’AWP et en tant que leader in-game. Ses performances seront donc scrutées afin de voir dans quelle direction s’oriente la structure américaine. On attend donc beaucoup de sa première compétition pour pouvoir se faire une idée.

L’autre équipe à surveiller de près est l'effectif franco-serbe de G2 Esports. Après l’arrivée de Nikola "Niko" Kovac, nous avons assisté à des débuts encourageants de la formation. Mais pour autant nous sommes en droit d’attendre plus que des débuts corrects pour une équipe regroupant des joueurs comme NiKo, Kenny "kennyS" Schrub ou encore Nemanja "huNter" Kovač. Avec ce player break, les joueurs et le staff ont enfin pu travailler calmement sans un calendrier infernal rythmé par les compétitions. Ces finales des BLAST Premier seront donc le premier réel test pour le roster emmené par Damien "MaLeK" Marcel.

Il y a une autre équipe à fort potentiel qui n'a pas vraiment brillé récemment, Evil Geniuses. Après un milieu d'année 2020 royal où la formation de Peter "stanislaw" Jarguz a explosé la scène NA, devenant même top 1 monde sur HTLV, la fin d'année a été beaucoup plus compliquée. Un passage en Europe complétement raté pour la saison Fall des BLAST en fin octobre a poussé les Américains à rentrer aux US. Semble-t-il qu'un problème ait touché le roster, mais quoi qu'il en soit, ils n'ont donc pas participé à la fin de saison, et ont vu Liquid leur passer devant eux au classement national. Nul ne sait quelle version des EG jouera ce tournoi, mais la lineup possède toutes les qualités pour embêter la plupart des formations présentes.

Des équipes incomplètes



Malgré ce rendez-vous réunissant les meilleures formations au monde, deux équipes se présenteront sans leur line-up habituelle, ou du moins avec un absent. Tout d’abord Complexity qui devra se passer de Valentin "poizon" Vasilev. Le sniper bulgare est encore indisponible pour raison médicale et sera remplacé par l’ancien Astralis Jakob "JUGi" Hansen, qui était en pracc avec Liquid ces dernières semaines... mais sur Valorant.

La deuxième équipe qui devra faire face à une absence est FURIA. En effet la lineup brésilienne qui a recruté Paytyn "junior" Johnson, l'ancien AWPer de Triumph, ne pourra l'aligner en raison d'un problème de passeport. Il sera remplacé par le jeune Lucas "honda" Cano, tout juste promu de l'académie FURIA.


Bracket du tournoi :



Commentaires

Publicité
Publicité