Publicité

Vitality qualifié pour le Major, G2 bien avancé

Posté par neLendirekt,
Petit point sur les RMR en Europe et NA avec une bonne nouvelle : la qualification déjà actée de Vitality pour le Major et G2 très bien positionné !
Publicité

Suite à l'épidémie de COVID-19, le Major de Rio a été repoussé de mai à novembre et a vu son cash-prize doubler, passant à 2 000 000 $. Ce décalage est problématique pour l'attribution des places étant donné que les équipes ayant bien figuré lors du Major de Berlin auraient gardé un slot pendant près de 14 mois. La scène évoluant rapidement, cela aurait complétement faussé le niveau de la compétition.

C'est pourquoi Valve a mis en place un système appelé le Regional Major Rankings (RMR), proposant un certain nombre de slots pour le Major par régions. Avec 24 places disponibles, l'Europe en a récupéré 11, les CIS et NA 5 chacun puis 1 pour l'Asie, 1 pour l'Océanie et 1 pour l'Amérique du Sud. Le placement en Legend, Challenger et Contender est également réparti selon le niveau de la région.

Quoi qu'il en soit, ce RMR est une addition de points de 3 tournois plus des points bonus pour les anciennes légendes de Berlin. Chaque changement de joueur entraine cependant une perte de points. Après deux tournois disputés, petit tour des forces en présences.



En Europe, Vitality est assuré de terminer dans le top 11 et est déjà qualifié pour le Major de Rio. Avec une bonne performance lors du prochain tournoi, ils devraient tranquillement s'assurer une place en statut Legend et peut-être le seed #1. Les Français sont en forme car G2 est juste derrière et devrait théoriquement se qualifier également même en cas d'échec au dernier tournoi. Il faudrait un vrai concours de circonstances pour ne pas les voir se qualifier.

Heretics devra par contre se réveiller et performer lors du dernier tournoi. Après un superbe Road to Rio, leur faible prestation lors du cs_summit les force à terminer dans le haut du tableau lors de la compétition d'Automne qui devrait se dérouler en offline. Les hommes de kioShiMa devront même certainement se qualifier pour l'événement, ce qui n'est pas gagné.

Quelques valeurs sûres comme Astralis, FaZe ou fnatic sont pour l'instant dans les points et devront tout de même confirmer dans le dernier événement. Des équipes moyennes comme NiP, ENCE et North arrivent également à s'infiltrer dans des positions confortables. Enfin, profitant certainement de l'online, nous retrouvons des surprises dans le haut du classement avec GODSENT, BIG et OG qui sortent d'un très beau cs_summit.

D'autres formations sont cependant en difficulté. Nous pensons à mouz qui se retrouve 15ème et a beaucoup de retard sur la première place qualificative. Idem pour compLexity qui est 17ème et n'a même pas réussi à se qualifier au cs_summit, signifiant donc 0 points. Pire encore, c0ntact a moins de 300 points et leur recrutement estimé à plus d'un million et demi (car ils avaient un slot au Major justement) se confirme être un échec.



Dans la partie NA, le duo de tête n'est pas surprenant, Liquid et Evil Geniuses semblent intouchables. Juste derrière GenG et 100 Thieves ont une avance qui pourrait être décisive pour le dernier tournoi. GenG est une des surprises mais est top 3 pour le moment suite à leur finale au cs_summit. Cloud9 est l'autre équipe inattendue et est actuellement la dernière formation qualifiée en Amérique du Nord.

Vous l'avez donc compris, pour le moment ni FURIA et encore moins MIBR ne sont pour l'instant qualifiés pour le Major au Brésil ! Si les premiers cités sont extrêmement proches de C9 et pourraient toujours se qualifier sans trop de soucis, MIBR semble au bord du gouffre. Avec plus de 800 points de retard, ils devront l'emporter et espérer que les C9 et FURIA échouent totalement. Il semble en réalité presque impossible aujourd'hui de voir MIBR au Major Brésilien...


Commentaires

Publicité
Publicité