Publicité

ESL One Cologne 2019 : La preview

posted by neLendirekt,
Voici un tour des forces en présence dans ce qui reste le plus gros événement hors major de la saison Counter-Strike.
Publicité
L'ESL One Cologne reste sans aucun doute un événement incontournable, si ce n'est carrément le tournoi le plus important en dehors des Majors.

Et cette année ne déroge pas à la règle avec 14 des 16 formations présentes dans le top 17 du classement mondial d'HLTV. En effet, G2 Esports (#8) et North (#11) sont les deux seules équipes du top 15 manquantes, ce qui promet donc un spectacle unique avant le Major qui arrivera en fin août.

Voici la liste des participants :

usca Team Liquid : nitr0, EliGE, Twistzz, NAF, Stewie2K (#1)
dk Astralis : device, dupreeh, Xyp9x, gla1ve, Magisk (#2)
fi ENCE : allu, Aleksib, sergej, Aerial, xseveN (#3)
fr Team Vitality : NBK, apEX, RpK, ZywOo, ALEX (#4)
us NRG Esports : Brehze, CeRq, Ethan, tarik, stanislaw (#5)
eu FaZe Clan : rain, NiKo, GuardiaN, olofmeister, NEO (#6)
br FURIA eSports : yuurih, arT, VINI, KSCERATO, ableJ (#7)
br MIBR : FalleN, fer, coldzera, TACO, LUCAS1 (#9)
se Fnatic : KRIMZ, JW, Xizt, twist, Brollan (#10)
eu mousesports : chrisJ, ropz, karrigan, woxic, frozen (#12)
ru Natus Vincere : flamie, s1mple, Zeus, electronic, Boombl4 (#13)
se Ninjas in Pyjamas : f0rest, GeT_RiGhT, REZ, Lekr0, Plopski (#14)
au Renegades : AZR, jks, jkaem, Liazz, Gratisfaction (#15)
dk Heroic : es3tag, friberg, blameF, stavn, NaToSaphiX (#17)
de BIG : gob b, tabseN, tiziaN, XANTARES, denis (#30)
kr MVP PK : zeff, XigN, xeta, stax, HSK (#31)

Place maintenant à un petit tour d'horizon de la scène, des enjeux et forces en présence du tournoi.

Confirmation pour Liquid ou relance pour Astralis ?



Liquid a pris le dessus sur Astralis de façon convaincante lors des finales EPL et confirme sa montée en puissance. Car si battre Astralis était un problème, l'emporter par la suite en était un autre. Avec l'accomplissement de ces deux objectifs et leur forme récente très solide, Liquid est incontestablement l'équipe numéro 1 mondiale aujourd'hui et aura pour seul objectif de l'emporter à Cologne. Tout autre résultat sera un échec et un nouveau doute dans des têtes qui ont toujours eu des problèmes à tenir une stature de favori.

De son côté, Astralis est encore un peu sous le coup de leur longue pause et absence de grand événement. Le format BLAST leur a causé quelques problèmes lors de BO1 et ils ont montré un visage plus que moyen par moment dans ces compétitions. Après une année historique, le contre-coup était attendu et il est arrivé à un moment où les joueurs avaient décidé de prendre du recul. Cause ou effet ? Quoi qu'il en soit, les Danois sont en quête de rédemption et espèrent bien se mettre en marche pour récupérer leur trône lors du Major.

A noter également la "petite" motivation supplémentaire pour les Américains avec la possibilité de remporter dès cette semaine l'Intel Grand Slam S2 avec une quatrième victoire consécutive qui leur donnerait donc un petit bonus d'un million de dollars.

Qui pour créer la surprise ?



Si les deux équipes précitées semblent favorites, les dernières semaines de compétition ont prouvé que rien n'était joué d'avance sur Counter-Strike. Quelques formations pourraient en effet créer la surprise et battre tous les pronostiques en arrachant la victoire promise aux deux mastodontes.

Vitality, ENCE, NRG et mouz semblent les plus crédibles dans ce rôle. Les Vitality restent sur une victoire lors des finales ECS S7 et au cs_summit où ils ont battu Liquid à deux reprises, ils semblent sur une bonne lancée et les voir l'emporter ne serait pas si choquant. ENCE reste solide au cours des derniers mois avec un top 2 à la DH Dallas, top 4 au cs_summit et une victoire en BLAST Madrid devant Astralis en BO3. Ils ont définitivement une carte à jouer cette semaine.

Du côté de NRG, même s'ils viennent de faire un changement, leur statut est solide avec un enchainement de top 4 au cours des derniers avec une seule sortie de route à Dallas. Enfin, mousesports monte petit à petit en puissance depuis leur victoire à la DH Tours et sortent d'un top 3/4 aux finales EPL après avoir battu FaZe en BO3 et accroché Liquid en demi-finale.

Petite mention pour FURIA qui a récemment répondu présent à la DH Dallas et aux finales ECS, Natus Vincere qui propose une formation très impressionnante sur le papier et FaZe qui commence à se montrer intéressant depuis l'arrivée de NEO.

Des premières sorties attendues



Quatre formations du top sont présentes avec un nouveau joueur qui se montrera pour la première fois. Na'Vi avec Boombl4 ayant remplacé Edward récemment, MIBR avec LUCAS1 à la place de felps, NiP avec le jeune Plopski en remplacement de dennis et enfin NRG avec stanislaw au lieu de daps.

Ces derniers auront beaucoup de travail étant donné que le changement touche le lead de la formation quand les autres sont des remplacements quasiment poste pour poste. Il sera intéressant de voir Boombl4 et Ploplski dans ce niveau plus élevé alors que LUCAS1 a déjà prouvé par le passé qu'il avait la carrure du haut niveau, arrivant notamment en finale de Major.

Trois formations sont à la reconquête de leur gloire passée quand NRG visera avant tout un maintien de son statut actuel. Premiers éléments de réponse cette semaine.

Ils doivent mieux faire



Pour finir, certaines formations n'ont pas obtenu des résultats suffisant ces dernièrs temps et se doivent de réagir. C'est le cas de fnatic qui reste sur deux événements très décevants lors des finales EPL S9 et de la DH Masters Dallas où ils ont terminé les deux fois à une 9-12ème place. Ils avaient cependant réussi deux finales lors des IEM Sydney et de la StarSeries i-League S7. Reste à savoir s'ils sont dans une mauvaise passe ou si le problème est plus profond que cela.

Même constat pour BIG qu'il y a un an avait atteint la finale de l'ESL One Cologne à la surprise générale avant de gratter une place dans le top 8 au major. Depuis smooya et nex sont partis, XANTARES et denis sont arrivés et l'équipe a dégringolé, passant à un statut de simple sparring partner.

Même chose pour Heroic qui n'a toujours pas réussi à se faire une place malgré quelques belles perfs par moment, ils se doivent de passer un cap à défaut de rester indéfiniment dans un statut d'équipe du tier 2. Pour finir, Renegades n'a rien montré d'intéressant depuis près de trois mois et ils doivent se relancer s'ils veulent récupérer un statut d'outsider à la NRG/ENCE qui leur était collé après le major de Katowice et leur belle performance en StarSeries i-League.


Commentaires

Publicité
Publicité