Publicité

Charleroi Esports : La preview

posted by neLendirekt,
Présentation des huit participants de la Charleroi Esports. Vitality et G2 partent largement favoris, les GamerLegion de ScreaM et Ex6TenZ peuvent espérer un top 4 et les LDLC auront fort à faire pour sortir du groupe.
Publicité
La Charleroi Esports termine les derniers préparatifs pour ce qui s'annonce être l'un si ce n'est l'événement de l'année pour la scène francophone. En attendant le début de la compétition vendredi, zoom sur les 8 formations présentes, leurs formes et leurs chances de victoire.

Ils doivent l’emporter



fr Vitality : NBK, RpK, apEX, ZywOo, ALEX - #11

L’équipe française #1 au classement HLTV est aujourd’hui Vitality. Une formation qui montre de bonnes choses depuis l’arrivée d’ALEX, avec notamment une seconde place en Minor Europe, un top 9-11 au Major (autrement dit à une petite victoire du top 8), ou encore un top 5-8 lors des récentes StarLadder. Bien qu’écarté par NRG et battu par fnatic, Vitality a tout de même battu ENCE, Spirit et BIG en BO3, prouvant qu’ils peuvent lutter à un bon niveau.

Si le déclic ne semble pas encore présent et que le palier reste encore haut pour Vitality, les hommes de NBK ne sont pas ridicules et semblent tester de nouvelles choses. ALEX essuie quelques critiques récemment et aura à coeur de se montrer sous un bon jour devant la scène française. Tout comme ZywOo qui de son côté garde son rythme de croisière toujours incroyable pour un joueur de son âge et sans grande expérience du haut niveau.

Autre chose qu’une victoire serait un échec pour cette équipe qui doit conforter son statut de #1 hexagonal et maintenir des promesses au niveau européen. En cas de non-victoire, une sensation de stagnation de l’équipe pourrait déjà commencer à se faire sentir.

fr G2 Esports : shox, kennyS, Lucky, JACKZ, AmaNEk - #14

Dans la roue de Vitality au classement HLTV, les G2 Esports n’ont cependant aucune référence avec ce cinq-là. S’ils ont tout de même terminé troisième des WESG avec bodyy, les G2 partent avec un peu de retard sur leurs rivaux du fait de l’arrivée récente d’AmaNEk.

Le peu de choses que nous avons vu avec cette composition a cependant semblé prometteur avec des victoires online contre des équipes de même envergure. Lors des récentes qualifications pour la DH Masters Dallas, ils se sont en effet défait d’AVANGAR, Valiance, HR ou encore Heroic pour obtenir leur ticket.

La dynamique est donc bonne dans ce projet G2 qui reste en évolution et passe véritablement à sa deuxième phase dès cet événement. Une victoire reste l’objectif, car ils en ont les capacités et qu’ils frapperaient un joli coup sur la scène française et européenne.

Ils espèrent se mêler à la lutte



eu GamerLegion : Ex6TenZ, ScreaM, HS, Hampus, nawwk - #33

Le duo belge Ex6TenZ-ScreaM retrouve sa terre natale pour un événement qui sera certainement fort en émotion pour eux. Ils arrivent cependant avec une formation européenne qui a mis du temps à se créer. Après avoir tâté le terrain pendant un mois, cela fait une dizaine de jours qu’ils ont rejoint GamerLegion et qu’ils se sont fixé sur ce cinq.

Avec un autre binôme, suédois cette fois, Hampus-nawwk et l’Estonien HS, ils progressent à vitesse grand V online en battant des équipes comme Epsilon, Sprout ou Windigo. Un début prometteur qui devra se concrétiser en offline lors de cet événement. L’occasion est parfaite, ils auront certainement l’appui du public et seront dans un rôle d’outsider qui leur donnera une certaine liberté.

de Sprout : Spiidi, denis, faveN, mirbit, syrsoN - #29

Depuis janvier, Sprout a décidé de retourner aux bases en remerciant ses deux Danois NaToSaphiX et PERCY. C’est avec syrsoN et mirbit que les Allemands retournent à leur langue natale, ce qui facilite donc logiquement leur communication. Ils ont d’ailleurs rapidement remporté la DreamHack Leipzig face à des équipes locales.

Leur niveau ne semble pas vraiment progresser au fil des mois, pour preuve avec leur défaite contre GamerLegion en offline et BO3 lors des United Masters League Finals. Ils pourraient cependant profiter de leur groupe en apparence bien plus faible avec LDLC, FrostFire et Vitality. Face à cette adversité, ils ont largement de quoi remporter leur ticket pour l’arbre final.

pl Virtus pro : Snax, byali, MICHU, snatchie, Vegi - #62

Nul ne sait quoi attendre de Virtus pro. Si sur le papier, les noms sont notables et importants sur le vieux continent, force est de constater que le projet de renouvellement ne part pas d’un bon pied. Après moins de 4 mois, le leader in game de l’équipe TOAO se retrouve déjà sur le banc alors que Snax prend le lead.

Une décision nette qui laisse toujours l’équipe sans cinquième joueur, ils ont décidé de tester différents joueurs pour le moment. Après avoir joué avec Sobol, ils évoluent maintenant avec Vegi mais continuent de montrer un level online très inquiétant. Cet événement sera un vrai test pour eux, l’occasion de se relancer ou de s’enfoncer davantage...

Ils n’ont rien à perdre



fr Team LDLC : Happy, MAJ3R, SIXER, xms, rodeN

Équipe toute jeune, formée il y a quelques jours seulement. Ces LDLC sont emmenés par Happy, MAJ3R le supportera en co-lead, SIXER jouera avec l’awp, xms devra faire parler son skill et rodeN aura fort à faire à l’ouverture. Ce dernier sera très observé, car toujours en test et ayant une opportunité qui a surpris toute la scène française.

Pour leurs premières sorties en ECN, ils se sont fait accrocher par CLEAR et ont forcément beaucoup de travail à accomplir dans les semaines à venir. Cette première sortie offline arrive un peu de façon précipitée, car ils ne sont clairement pas encore prêts. Cela leur permettra cependant de percevoir un éventuel potentiel dans la formation en cas de bon résultat ou de bonnes prestations. C’est également l’occasion de tester rodeN en situation. Attention tout de même à ne pas partir dans une mauvaise dynamique en cas de sévères défaites, à l’image de ce même core a connu chez EnVy...

eu Epsilon : Surreal, CRUC1AL, k1to, SPELLAN, broky - #27

Mix européen de seconde zone, Epsilon a tout de même servi de tremplin pour des joueurs comme smooya ou plus récemment blameF. Après avoir perdu différents joueurs au fil des mois, les rescapés Surreal et CRUC1AL ont ainsi fait appel début février à trois nouveaux joueurs. L’allemand k1to, le Bulgare SPELLAN et le letton broky.

Ils se montrent intéressants online et aussi en lan où ils viennent de remporter un slot pour la Good Game League en écartant toutes les équipes d’un niveau équivalent comme Movistar, NoChance, PACT, etc. Ils sont donc dans une bonne dynamique pour le moment mais ont cependant hérité de la poule de mort avec G2, VP et GamerLegion.

my FrostFire : aimaNNN, acAp, Subbey, Avirity, Nutr1xNTC - #117

A l’origine deuxième de la qualification asiatique, les Malaisiens ont finalement remplacé les Singapouriens de BOOT.deam[S]cape qui ne pouvaient se rendre en Belgique. Inconnus ou presque en occident, ils auront l’effet de surprise de leur côté et affronteront directement Vitality en match d’ouverture.

Toutes les informations sur la compétition, le format, les groupes, les compositions, les streams sont visibles sur la page coverage et l'article des groupes.


Commentaires

Publicité
Publicité