LDLC OL sur la bonne voie ?

Posté par OrmeLicence,
Après le mercato ambitieux de LDLC OL avec les arrivées de Keoz & Maka, nous attendions beaucoup de l'équipe en ESEA Premier. 3 mois plus tard, quel premier bilan peut-on tirer de cette nouvelle formation ?

Des débuts compliqués



La saison régulière des ESEA Premier s’est achevée la semaine dernière pour LDLC OL, avec une victoire nette et sans bavure 2-0 contre les Roumains de Nexus. Les Foxes terminent à la 5ème place de leur groupe et assurent donc le maintien. À première vue, l’objectif qui était de se qualifier aux playoffs n’est pas rempli, mais étant donné le début de saison compliqué, la 5ème place est un moindre mal.



En effet, après 5 journées Ali "hAdji" Haïnouss et ses coéquipiers se retrouvaient en 1-4 et étaient au pied du mur. L’objectif des playoffs était bien loin et les trois derniers matchs s’annonçaient capitaux pour le maintien. En deux semaines, les hommes d’Ozstrik3r se sont rassurés et ont accumulé les victoires.

Un premier match remporté 2-1 contre Alternate Attax puis deux victoires 2-0 contre Sangal et Nexus. Après 8 matchs le bilan est à l’équilibre, 4 victoires et 4 défaites mais surtout une 5ème place assurée qui évite de passer par la phase de relégation. Par conséquent, après un début de saison inquiétant, Lambert "Lambert" Prigent et ses coéquipiers ont su se remobiliser et se plonger dans le travail afin d’éviter un scénario catastrophe.

Des certitudes



Dès l’annonce du roster, un potentiel immense était visible, cela grâce au talent individuel des 5 joueurs. Quelques mois plus tard, le constat est intact. Brian "Maka" Canda est un sniper de grand talent, hAdji est un des meilleurs rifles de l’hexagone, Nicolas "Keoz" Dgus possède un talent immense et Lambert, malgré quelques lacunes individuelles, semble être un très bon leader.

Il y avait beaucoup plus de points d’interrogations autour du vétéran Christophe "SIXER" Xia, qui devait délaisser l’AWP pour revenir à ses premiers amours, les rifles. L’ancien d’EnVy a encore de très beaux restes et il l’a démontré durant ces premiers mois. Malgré un manque de régularité, il a su prouver qu’il était un joueur fiable capable d’exploits individuels et a su faire taire ses détracteurs. De plus lorsqu’il doit prendre l’AWP pour faire office de second sniper, il s’avère être un vrai atout pour son équipe.



L’autre point qui a beaucoup fait parler lors de l’annonce du roster était ces soi-disant 4 snipers. Mais comme prévu cela était un faux débat. Lambert ne touche plus à l’AWP, tout comme Keoz qui, comme lors de son passage en CIS, n’utilise que très rarement le fusil vert. Maka est bien le principal sniper de l’équipe et brille avec son arme de prédilection. Alors que SIXER, comme dit précédemment est devenu le second sniper de l’équipe et apporte ce qui était attendu, c’est-à-dire un setup double AWP extrêmement fort.

Le bilan de ses premiers mois pour les hommes d’Ozstrik3r est donc positif. Après une mise en route qui était nécessaire, la machine semble bel et bien lancée. Des individualités au niveau, un jeu d’équipe qui s’améliore de jour en jour, l’avenir semble prometteur pour LDLC OL.

L'avenir



Maintenant que l’équipe est bien en place, l’objectif pour les joueurs de LDLC OL sera de grimper dans la hiérarchie mondiale et d’assumer son statut de seconde équipe française derrière Vitality. Tout d’abord sur la scène nationale, ils devront faire face à une concurrence de plus en plus forte, avec notamment l’émergence du mix DBL Poney, AMBUSH qui vise le top 30 HLTV ou encore TheDice toujours au rendez-vous, cette saison des ECN Spring 2021 s'annonce très relevée. Pour autant, LDLC OL n’a qu’un seul objectif, la victoire.



Sur la scène internationale, SIXER et ses coéquipiers auront aussi fort à faire. Tout d’abord avec les nombreux qualifiers qui leur permettront d’accéder au niveau supérieur. Cela commencera avec la Fantasyexpo Spring cup qui octroie une place pour les BLAST Premier Spring Showdown. Ils devront faire face à des équipes telles que FunPlus Phoenix ou mousesports qui sur le papier évoluent un cran au-dessus des Français.

Mis à part les différents qualifiers, LDLC OL sera engagé sur différentes compétitions regroupant le sub top européen. Le Snow Sweet Snow 3, les Funspark ULTI 2021 sont quelqu’une des compétitions où LDLC OL devra bien figurer, cela afin de se faire une place dans le top 30 HLTV.


Commentaires