Valorant Champions Tour : Présentation et équipes à suivre

Posté par CocoVLR,
Alors que le Valorant Champions tour va donner son coup d'envoi, retour sur les forces en présence pour ce premier qualifier et petit coup de projecteur sur le format de la compétition.
Annoncée fin novembre 2020 par Riot, le Valorant Champions Tour est la nouvelle compétition officielle qui a pour but de sacrer la meilleure équipe du monde lors des finales qui auront lieu en décembre prochain, après presque un an de compétition. Mais avant d'y accèder toutes les équipes devront passer par des qualifications ouvertes, des tournois qui ont lieu dans chacune des dix régions engagées dont l'Europe.

Le format



Ce Valorant Champions Tour se sépare donc en plusieurs parties :
- La phase Challenger aura lieu trois fois dans l'année, ce sont des qualifications ouvertes à tous qui donneront accès à la suite pour les meilleurs
- La phase Master qui se tiendra après chacun des trois Challenger, regroupant les finalistes de chaque région qui se retrouveront en LAN pour se jouer et tenter de se placer au mieux pour remporter un maximum de points (à l'image du RMR sur CSGO). Le cumul de ces points déterminera les équipes qui pourront se rendre à la finale mondiale*.
- La phase Champion, les meilleures formations issues des Masters et des Challenges, venues des différentes régions du monde, se battront à ce moment pour le titre de "Champion de Valorant".

Détails entier du format sur le site officiel de Valorant.

*A noter qu'à cause de la pandémie mondiale les phases Masters ne se joueront pas encore en LAN mais sous le même format que le First Strike avec huit équipes qualifiées via la qualification Challenger et qui se joueront pour être le Champion de leur région.



Les équipes européennes commenceront donc à se battre dès le 4 février dans un grand arbre qui débutera par deux rounds avec des matchs en Bo1, avant de passer en format Bo3 pour tout le reste du qualifier. Un ajout bienvenue de la part de l'organisateur, car l'absence de Bo3 avant les phases finales lors du First Strike Europe avait été très critiqué par les joueurs.

Ce premier qualifier donnera donc la chance à quatre équipes de sortir et d'affronter les quatre gagnants du second qualifier. Les quatre vainqueurs de ce playoff se rendront directement au Master et les 4 autres auront une nouvelle chance d'y accéder. En effet, ils retrouveront les quatres derniers qualifiés issus de la derniere chance qu'ils affronteront pour avoir les quatres autres places pour la phase Master qui arrivera en mars.


Les favoris



Cette première qualification ouverte va nous permettre de voir les toutes meilleurs équipes européennes en l'action. Certaines d'entre elles comme FunPlus Phoenix et Heretics ne se sont que peu montrées depuis la fin du First Strike. Rappelons-le, loWel et ses coéquipiers sont les actuels (et premiers) champions d'Europe, un titre qu'ils remettent donc en jeu ici.

Le reste des rosters qui avaient accédé aux playoffs (hors Purple Cobras et nolpenki qui ont disband entre temps) sont apparus récemment dans des tournois comme le RedBull Home Ground, qui a été remporté par G2 Esports devant Team Liquid, ou encore le LVP Rising Series #1 durant lequel nous avons pu voir les anciens Prodigy -maintenant Giants- se faire sortir tôt dans la compétition contre forZe. Certaines de ces formations auront aussi opérées quelques changements avec notamment l'arrivée de dimasick chez FPX, celle de Meddo chez Giants ou encore l'ajout de zeek chez G2, des modifications qui devront montrer leur efficacité lors de la qualification.

Les équipes qui ont performées au First Strike et qui sont donc attendues :

eu G2 Esports : Mixwell, zeek, paTiTek, ardiis, pyth
eu Team Heretics : loWel, nieSoW, pAura, nukkye, AvovA, RUBINO
gb Team Liquid : ScreaM, ec1s, soulcas, L1NK, Kryptix
gb fnatic : Boaster, tsack, Moe40, Mistic, doma
eu FunPlus Phoenix : ANGE1, dimasick, Zyppaan, ShadoW, Shao
eu Giants : Happy, Meddo, pipsoN, Boo, hoody



Les challengers



Cette pause hivernale aura permis à de nombreuses autres équipes de se renforcer et de s'entrainer après avoir raté leur prestation lors du First Strike. On notera les changements chez NiP avec l'arrivée du leader belge Ex6tenZ et du russe Jady, ainsi que de l'apparition de DeadFox chez HEET (anciennement NeedMoreDM), deux équipes présentes depuis le début du jeu, mais qui peinent à concrétiser en tournoi.

Côté Français, DfuseTeam sera aussi de la partie et compte bien accèder au Master, eux qui sont dans le haut top européen depuis longtemps, mais n'ont pas encore remporté de compétition continentale. BIG et Guild vont chercher à prouver lors de cette phase Challenger, les premiers s'étant arrêtés aux portes des playoffs contre nolpenki et les seconds n'arrivant que peu à assumer leur statut avec de nombreuses défaites lors de petits tournois européens.

Les équipes qui doivent prouver qu'elles peuvent accéder aux phases finales :
eu Ninjas In Pyjamas : Ex6TenZ, Jady, CREA, rhyme, chiwawa
se Guild : draken, Yacine, bonkar, Sayf, Leo
fr DfuseTeam : logaN, rodeN, TakaS, hoppY, AKUMAAAAA
de BIG : gob b, alexRr, AslaN, Obnoks, zonixx
hun HEET : DeadFox, hussaR, crazyd33R, Barcode, bzt



Les nouveaux



Ce premier tournoi de qualification va nous permettre de voir à l'oeuvre de toutes nouvelles équipes signées par de grosses organisations telles qu'Alliance ou Team Vitality. Respectivement amenées par Fearoth et bramz, ces deux formations européennes vont sûrement avoir à coeur de réussir leurs premières sorties officielles sous leur nouveau tag.

Entropiq annonce elle aussi son retour à la compétition avec la siganture d'un trio francophone composé d'APO, HyP et VlaDéDé après s'être séparé de son ancien roster. Issus principalement de la séparation de plusieurs lineups européennes comme nolpenki, Purple Cobras et Exile Esports, ces trois nouveux projets vont se joindre à la bataille dès ce jeudi et seront des candidats potentiels pour accèder à la finale du Master en Europe.

Les nouveaux projets qui vont se montrer pendant le tournoi :
fr Entropiq : VlaDéDé, APO, HyP, Twisten, Taimou
eu Alliance : Fearoth, KAdavraa, luckeRRR, hype, krea6on
lt Vitality : bramz, M4CHINA, vakk, feqew, ceNder



Les outsiders



Quelques outsiders peuvent créer la surprise lors de ce premier qualifier, comme la nouvelle lineup de Rix.GG amenée par le suédois Lateks, RYE et son leader Koldamenta en provenance de Movistar Riders, corgi avec son Cypher Linepro, le mix suédois HSDIRR regroupant des anciens de CSGO comme tabz et Ale, ainsi que Honk avec le duo lithuanien Dreamas/Destrian et Trexx, l'ancien de Singularity.

se HSDIRR : tabz, Ale, lyNxi, Supmah, vicious
eu Honk : Shonp, Trexx, Mickebwoy, Dreamas, Destrian
eu RYE : BONECOLD, Kiles, cNed, koldamenta, starxo
eu corgi : Linepro, Kyrrz, Juseu, vong, qpert
gb Rix.GG : LATEKS, Luzuh, otom, frei, rCk

Les français



De nombreuses équipes francophones vont prendre part à cette première qualification ouverte, dont quelques rosters déjà connus comme L'institut avec LoWkii et Twenee, qui étaient déjà présents lors du First Strike et ne passant pas loin d'accèder à la phase finale. On retrouve aussi MEGAKICH et Edelweiss Esport (ex-ROG Esport), deux compositions qui ont joués plusieurs fois les Underdogs, jusqu'a se retrouver toutes les deux en finale lors de la dernière édition. Un match remporté par Goaster et ses coéquipiers.

Monkey Business sera aussi de la partie, l'équipe regroupant les anciens d'Overwatch devra prouver qu'elle peut affronter les meilleures équipes d'Europe lors de ce tournoi après une première sortie peu convaincante lors du RedBull Home Ground.

fr L'institut : LoWkii, LaAw, Twenee1, keloqz, KONEQT
fr Edelweiss : PetitSkel, GatsH, mikee, MatéliaN, TiduS
fr Monkey Business : aKm, uNKOE, TviQ, OniBy, elllement
fr MEGAKICH : Goaster, Newzera, SHIN, nAhA, 10K


  • CocoVLR

    CocoVLR

    Corentin
    Staff
    • Contact:
    • Localisation:
      Figeac, France

Commentaires